Nos recettes faciles avec les barbecues Somagic : Round Final !

Ça y est !

La saison n’est pas finie pour autant, mais nous arrivons à notre dernier épisode de l’expérience Somagic. Après avoir fait deux recettes originales et saines, on ne pouvais pas clôturer cet épisode sans faire un barbecue de viandard à l’Américaine.

On vous propose donc de faire un vrai American Burger avec sa petite touche belge ; la fameuse sauce Giant. Vous le savez, on ne la trouve pas officiellement sur le marché alors, en tant que grand fans, nous vous délivrons notre petite recette.

Il n’y a rien à faire, le burger c’est fédérateur, et pour en mettre plein la vue aux copains c’est d’une efficacité sans pareil.

Deux objectifs ; pas cher et gourmand !

C’est parfois un peu gênant de devoir demander à vos invités de participer financièrement à un repas. Ça perd un peu de son charme. Avec un peu d’organisation, vous allez pouvoir régaler tout le monde sans faire un trop gros trou dans votre portefeuille. Il suffira alors de leur proposer d’apporter leurs boissons et le tour sera joué !

Etant donné que dans cette recette la majorité des ingrédients sont très simples et seront plus ou moins transformés vous pouvez sans problèmes aller faire vos courses dans une enseigne bon marché. Perso, c’est ce que nous avons fait.

Au menu ?

American Burgers sauce Giant maison, Rostis et épis de maïs grillés.

Les ingrédients :

Pour la sauce Giant :

  • des câpres dans l’huile
  • des cornichons aigre doux
  • des oignons rouges frais
  • de la mayonnaise au citron
  • du ketchup
  • du vinaigre balsamique
  • du poivre
  • en option un soupçon de sauce sriracha

Pour les burgers :

  • des pains turcs ou pains bagnat
  • du haché pur boeuf ou porc et boeuf
  • du lard « petit déjeuner »
  • du cheddar ou emmental
  • du fromage bleu
  • une belle salade frisée
  • des tomates
  • des cornichons aigre doux
  • du sel et poivre

Pour les Rostis :

  • des pommes de terre
  • des oeufs
  • de la farine
  • sel et poivre

En accompagnement :

  • de beaux épis de mais
  • la belle salade frisée citée un peu plus haut

Commençons par la sauce Giant

Je ne vais pas vous donner des dosages ultra précis, il faudra y aller tout doux et goûter au fur et à mesure.

Donc, nous allons partir sur base d’un bol standard rempli à moitié de mayonnaise.

Ajoutez y une bonne grosse cuillère à soupe de câpres très finement hachés. Faites de même avec une cuillère à soupe de cornichons aigre doux hachés. Terminez par une demi càs d’oignons rouges hachés tout fin.

Ensuite, et là vous allez devoir y aller à tâtons, ajoutez pour commencer une à deux cuillères à sucre de vinaigre balsamique, une demi cuillère à sucre de sauce sriracha si vous en avez, et une cuillère à soupe de ketchup. Mélangez bien le tout et normalement vous avez là une bonne base de sauce Giant. Poivrez bien, et vous allez ensuite faire appel à vos souvenirs gustatifs pour ajuster la préparation. Si ça goute encore trop la mayo, ajoutez un peu de ketchup. Tant que vous gardez la couleur rose pâle de la sauce Giant c’est que vous êtes dans le bon. Il est possible aussi que vous deviez ajuster un peu le vinaigre balsamique. Il a vraiment son importance dans la recette ! Gardez aussi à l’esprit que d’ici une petite heure, les ingrédients auront bien imprégné la mayo et les goûts ressortiront d’autant plus.

Vous nous en direz des nouvelles mais je trouve qu’on est vraiment tout proche de l’originale avec cette recette !

On s’attaque au burger !

C’est pas bien sorcier, il faut compter 100 à 200 grammes de haché par personne en fonction de la taille de vos steaks de burger. Vous placez le tout dans un saladier et vous assaisonnez comme vous l’aimez. Il n’y a pas de mystère ! Petite touche perso, nous avons coupé de tout petits  dés de fromage bleu que nous avons ajouté à la préparation.

Ensuite il vous suffira de préparer tous les autres ingrédients et les apporter près du barbecue.

Les accompagnements :

Je vous conseille de pré-cuire légèrement les épis de maïs dans une grande casserole d’eau bouillante. Après vous n’aurez qu’à les badigeonner d’un peu de beurre salé et hop, ils seront prêts pour aller sur  le grill.

Pour les Rostis j’ai tenté en fait de faire une base de pâte à tempura avec de la farine et des oeufs puis j’y ai incorporé des pommes de terre râpées. Une fois que la préparation était assez dense j’ai pu les modeler pour les placer ensuite en cellule froide afin qu’ils durcissent légèrement. Je vous explique un peu plus bas les petits soucis de cuisson héhé.

Cuisson time !

On repart sur le beau Vulcano 3000 du Round 1 ! Cette fois-ci je n’en utilise que la moitié, eh oui, il dispose d’une séparation amovible en fonte qui permet de n’utiliser qu’une partie du corps de chauffe. C’est plutôt pratique !

J’opte pour celui là car il a cette petite grille supérieure qui permet de placer les aliments déjà cuits en hauteur pour les garder au chaud.

Une fois que la braise est bien chaude ça va très vite ! On place nos beaux petits steaks burger sur le grill et on fait bien dorer avant de retourner. On s’occupe en parallèle du lard qu’on fait croustiller et on fait roussir le maïs.

Pour les Rostis c’était clairement une expérimentation. Les faire au barbecue n’est pas super facile sans accessoires. Comme je n’ai pas de plancha à disposition, j’ai essayé de placer les Rostis en cellule froide pour les faire prendre un peu et puis de les saisir sur la grille. Je m’en suis sorti comme ça mais je dois dire que c’était plutôt galère ! Je vous conseillerai d’avoir une petite poêle de cuisson en fonte sur la grille ou d’avoir une petite grille d’appoint à mailles très fines pour pouvoir faire ça plus aisément 😉

Quand les steaks sont vraiment bien grillés des deux faces il est temps de placer les pains sur la grille.

Easy steps pour le grand final :

  • On place la base du pain sur le grill ( ne vous trompez pas de partie ça serait dommage :-p )
  • Un peu de sauce Giant maison
  • On place le steak sur le pain
  • Une belle tranche de fromage
  • C’est au tour du cornichon et des tomates en tranche
  • Le lard bien croustillant
  • Une belle feuille de salade
  • Le petit chapeau avec sa sauce Giant maison
  • BON APPETIT !

Perso on s’est régalés, ça se mange sans complexes !

Voilà, il n’y a plus grand chose à dire si ce n’est qu’on a adoré utiliser la gamme de barbecues Vulcano de Somagic. Merci à eux de nous avoir permis d’en faire l’expérience.

Je nous souhaites à tous que le beau temps va rester présent le plus longtemps possible cette année pour pouvoir profiter des jardins en faisant rougir la braise !

 

PLUS D’INFORMATIONS ICI :

La page Facebook Somagic

La chaine Youtube Somagic

A très vite pour le prochain article !

Arthur & Natacha

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s