DIY : Avant / Après d’un banc scolaire vintage

Helloooo,

Aujourd’hui on revient vers vous avec un article dans une catégorie qu’on avait un peu laissé tombé et qu’on est ravis de reprendre : la catégorie DIY. Bien qu’on en fasse tout le temps sur Instagram et qu’on vous montre tout en stories, on a jamais pris le temps de faire des articles alors que le sujet vous parle ! C’est donc avec joie que j’écris cet article 🙂

Cet article va vous expliquer toutes nos étapes pour un avant / après d’un vieux banc scolaire qu’on a pu récupéré gratuitement. Si vous en cherchez un, vous en trouverez en seconde main ou tout simplement dans le quartier de notre boutique : les marolles (rue haute ou rue blaes). Notre idée était de lui donner une nouvelle vie tout en gardant quelques touches anciennes pour ne pas le dénaturer et apporter un look beaucoup plus contemporain.

Voici notre croquis d’avant projet, qui, vous le verrez ci-dessous, correspond en tout point à l’après du banc 🙂

L’idée était donc de poncer en grande partie le bois, repeindre la structure métallique, se servir d’un des encriers pour incruster un socle avec ampoule style « vintage », se servir de l’autre encrier comme porte crayon et faire une fente pour y caler un Ipad ou autre tablette. Idée finalement pas si dingue non plus mais faut il encore le réaliser héhé

Allez zou, voici les différentes étapes :

Le démontage

Première étape et pas des moindres : le démontage. On s’arme de son tournevis ou de sa visseuse et let’s go ! Attention à la visseuse car si vos têtes de vis sont anciennes, vous risquez de les casser et de ne plus savoir les enlever. Il est donc toujours préférable de commencer avec un outil manuel tout en douceur. N’hésitez pas à utilisez un peu de WD-40, un pulvérisateur lubrifiant et dégrippant qui facilitera la tache pour les vieilles vis bien rouillées. Ce truc est magique ça s’utilise pour presque tout !

Si les vis du meuble sont encore en bon état, faite des petits paquets et notez dessus d’où elles viennent afin de pouvoir les replacer sans jouer au puzzle. Petit truc : Vous pouvez mettre les vieilles vis rouillées dans un peu de vinaigre ménager pour les décrasser.

Bon cette étape est sans doutes la plus simple, il faut juste être un peu organisé pour placer tous les éléments à portée de main sans trop les mélanger.

Le décapage

Une des étapes que je préfère ! Alors attention, afin de travailler de la bonne manière il faut que vous analysiez le type de bois auquel vous avez à faire. Dans notre cas nous sommes sur du bois massif, nous pouvons donc poncer les différentes couches du bois sans trop s’inquiéter. Si par contre vous avez un meuble en plaquage, c’est plus embêtant car il s’agit d’une très fine couche de bois massif qui recouvre le plus souvent du bois recomposé. Dans ce cas vous ne pourrez poncer que très légèrement la couche supérieure de votre meuble avec un papier très doux au risque de passer au travers de la couche de finition et donc de voir le vilain bois recomposé apparaître.

Pour cette étape, j’ai utilisé la ponceuse Mouse de Black & Decker  Il s’agit d’une ponceuse sur batterie 18V plutôt pratique lorsque vous n’avez pas de prise à proximité. Pour de petites surfaces et les finitions elle a joué un rôle parfait ! Donc vous vous armez de trois types de papier à poncer ; du 80, du 100 et du 120.

Si vous ne le savez pas, au plus le chiffre est bas au plus de papier est abrasif. On commence donc avec un papier agressif pour finir avec un papier doux qui va littéralement lisser votre surface. Vous avez toutes les infos, compliqué n’est ce pas? :-p

Dans notre cas, nous avons voulu conserver une trace du passé de ce banc. Nous nous sommes donc amusés à garder des zones non poncées sur les tranches pour faire un jeu de tonalités entre le bois poncé clair  et le bois avec sa patine naturelle foncée.

Pour les pieds en métal nous avons de la chance ils n’ont jamais été peints. Un simple passage à la laine d’acier, éventuellement un petit nettoyage dégraissant et c’est prêt pour la peinture !

La peinture des pieds

Pour le choix de la bombe voici une astuce qui peut plaire à plus d’un. Surtout n’allez pas en grand magasin de bricolage pour acheter vos bombes de peintures. Elles sont hors de prix et de bien mauvaise qualité. Allez faire un tour dans un magasin de bombes pour graffeurs ! En plus d’être bien meilleur marché, elles sont d’une qualité sans pareil, la gamme de couleurs est juste magnifique et énorme. Sur Bruxelles vous pouvez aller les yeux fermés chez Montana Shop.

Dans le meilleur des mondes il faut faire une couche de primer et puis peindre avec la couleur désirée. Mais pressé comme je suis, j’ai sauté l’étape du primer et j’ai peint directement les pieds avec ma couleur. J’ai du mettre deux couches, j’ai utilisé une bombe et demi pour le peindre entièrement. Idéalement vous pouvez aussi passer une couche de vernis mat en finition. Perso, avec la qualité de la bombe, je ne l’ai pas fait et ça tient très bien comme ça !

 

La découpe pour le dock Ipad

C’est de loin l’étape la plus compliquée ! Pour y arriver j’ai utilisé une foreuse, la scie circulaire Black & Decker sur batterie et des ciseaux à bois. J’ai fait deux trous de 12mm aux extrémités de la fente prévue pour l’Ipad. Ces trous serviront à faire passer le cabe d’alimentation. Ils me servent aussi de repère pour commencer avec la scie circulaire.

Pour que l’ipad tienne il faut une profondeur de plus ou moins 15mm et un angle de coupe de 50-45 degrés. A l’aide d’un guide et de quelques repères au crayon je définit l’endroit où je commence à plonger la scie et celui où je relève. La difficulté est qu’il faut répéter l’opération à plusieurs reprise afin d’avoir la largeur nécessaire pour faire passer l’Ipad. J’ai donc du passer la lame plusieurs fois afin d’avoir une largeur de plus où moins 12mm. J’ai fait un test dans une chute de bois avant histoire de ne pas massacrer le banc. Eh oui, on a qu’une seule chance, pas droit à l’erreur !

Avec la scie circulaire, vous pouvez choisir un angle de coupe ainsi qu’une profondeur de coupe. Parfait pour cette mission !

Une fois que je suis plus ou moins sur de mon coup, j’attaque sur le banc et je croise les doigts pour que tout se passe bien.

C’est fait, mon dock est en place. Je donne un dernier coup de scie au milieu de la fente. Celui là traverse le banc de part et d’autre, de façon à ce que mon câble puisse circuler. C’est juste une largeur de lame donc l’Ipad ne sait pas tomber. j’ai aussi encore fait un petit trou au centre afin de pouvoir faire passer le cordon de charge lorsqu’on place un téléphone à la verticale.

Pour rendre tout ça un peu plus propre j’ai terminé au ciseau à bois !

Le placement de l’ampoule

Pour l’ampoule je me suis servi du trou d’un des encriers. Ca s’ajustait parfaitement avec le goulot de l’ampoule. J’ai récupéré une lampe de plafond que je n’avais pas utilisé. Avec un peu de bidouillage c’était fait. Il vous faudra juste trouver une prise mâle à raccorder au bout du fil. C’est pas sorcier à brancher, il n’y a que deux câbles à brancher !

Un petit serrage d’écrou sur une tige filetée et le tour est joué !

Le  remontage

On y est presque, on va pouvoir admirer le travail terminé ! Refaites les étapes du démontage en sens inverse et tout devrait bien se passer haha. Perso j’ai remplacé toutes les vis afin de faire durer le banc le plus longtemps possible. Il ne vous reste plus qu’à être fiers de vous et de placer votre création dans votre déco !

Niveau budget

Grand accumulateur de brols que je suis, j’ai strictement rien dépensé pour ce projet ! Toutes proportion gardées j’ai du utiliser à la grosse louche 10 euros de papier à poncer, la douille doit valoir moins de 10 euros, la prise plus ou moins 4 euros, et les bombes c’est moins de 4 euros pièce dans mes souvenirs. Pour l’ampoule vous en trouvez à tous les prix et elles sont bien plus démocratiques de nos jours. Donc on va dire qu’avec 40 euros on peut déjà faire de belles choses !

En résumé

J’ai pris un plaisir de fou à transformer ce banc d’école et je dois dire que je suis plutôt satisfait du résultat ! Quand on compare le croquis et le résultat final c’est assez fidèle ! Si vous avez des questions pour votre projet DIY ou que vous voulez plus de précisions pour certaines étapes n’hésitez pas, nous y répondrons avec plaisir !

A bientôt pour un prochain article.

Arthur et Natacha

Plus d’informations sur les outils ici :

https://www.blackanddecker.fr/fr-be

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s